Interface Patrimoine

Chasseur immobilier à Montpellier

Actualités

28/05/2020Trouver son contrat d’énergie : comment faire ?

Comment trouver les bons contrats d’énergie pour son nouveau logement ?

Lors d’un déménagement, les préoccupations sont nombreuses et trouver son contrat d’énergie en fait partie. Pourtant, il vous suffit de quelques informations afin de gagner du temps. Que ce soit pour l’électricité ou le gaz, de l’aide n’est pas superflue dans vos démarches.

La souscription d’un contrat d’énergie

Pour la souscription d’un contrat d’énergie, il est important de prendre le temps de la réflexion sans trop se presser. Étudier l’ensemble des offres peut vous faire gagner quelques précieux euros qui serviront peut-être pour la décoration de votre nouveau logement !

Souscrire un contrat d’électricité

<Souscrire>https://www.fournisseur-energie.com/demenagement/contrat-electricite/souscrire/ un contrat d’électricité est une étape obligatoire avant un emménagement. C’est une procédure qui doit être anticipée et réfléchie pour éviter les mauvaises surprises. Il est même conseillé de contacter vos fournisseurs (électricité et gaz) une à deux semaines avant votre emménagement.

Pour vous aider, l’estimation de votre consommation est préférable. Elle saura vous donner des indicateurs pour dénicher la meilleure offre parmi les différents fournisseurs d’électricité.

Dans vos recherches, n’hésitez pas à explorer toutes les pistes. L’erreur commune est de choisir machinalement une offre EDF, car c’est un fournisseur historique. Cependant, quelques acteurs du marché beaucoup plus récents ont leurs arguments pour vous convaincre. On peut citer :

  • Vattenfall ;
  • Cdiscount Énergie ;
  • Mint Énergie ;
  • Énergies E. Leclerc.

Pour faire votre choix, ne vous fiez pas seulement au prix du kWh, mais aussi au prix de l’abonnement. Les différences ne sont pas conséquentes, mais quelques euros peuvent tout de même être économisés.

Utiliser un comparateur des offres de gaz

Contrairement à l’électricité, le marché du gaz est moins concurrentiel. Vous retrouverez donc principalement les offres de :

  • Total Direct Énergie ;
  • Engie ;
  • Eni ;
  • EDF.

Malgré cela, il reste utile de <comparer les fournisseurshttps://www.fournisseur-energie.com/comparateur-gaz/ pour trouver son contrat d’énergie.

En plus du gaz naturel, il existe le gaz vert. Les prix sont différents et les fournisseurs également, ainsi nous vous conseillons d’utiliser un comparateur de gaz pour savoir lequel pourrait le plus vous intéresser.

Notez que, si une offre vous convient, il peut être intéressant de souscrire chez le même fournisseur que celui vers lequel vous vous êtes tourné pour votre électricité. Cela favorisera le suivi de votre consommation, mais aussi la relation client.

Et après la souscription ?

Quand bien même la souscription à un contrat d’énergie est l’étape la plus décisive, il reste quelques démarches et quelques réflexes à avoir pour être totalement sereins dans le futur.

L’ouverture du compteur électrique

Avant de pouvoir emménager et utiliser votre logement comme il se doit, le compteur électrique doit être ouvert par Enedis : lui seul est capable d’effectuer cette opération. Prévoyez cependant que l’intervention est payante et qu’elle dépend du délai que vous souhaitez avoir avant que vous puissiez utiliser l’électricité. Le mieux est donc d’anticiper pour avoir à payer une mise en marche standard sans être pénalisé le jour de l’emménagement.

Passer au gaz vert

Si vous avez souscrit une offre de gaz naturel avant d’emménager dans votre nouveau logement, sachez qu’il vous sera possible ultérieurement de passer au gaz vert. Si vous ne savez pas ce que c’est, n’hésitez pas à consulter cette <page>https://www.energie-info.fr/fiche_pratique/quest-ce-quune-offre-de-gaz-vert/. De plus en plus encouragée, son utilisation tend à se démocratiser dans un nombre croissant de ménages. Pour connaître les conditions de souscription d’une nouvelle offre, prenez contact avec votre fournisseur actuel. Dans le cas où vous devriez en changer, prenez en compte les possibles coûts de résiliation de votre contrat.


10/07/2019Formation Chasseur Immobilier

Et si vous élargissiez vos horizons !

Sur Plannification personnalisée  : formation initiale au métier de chasseur immobilier, 2 jours

Organisme : CAFAAB

Public : Toute personne souhaitant démarrer le métier de chasseur immobilier ou créer un service dédié, Module pour débutants

Plus d'infos, me contacter


09/01/2019Fin de mission !

Après une recherche d'appartement démarrant une nouvelle aventure pour des investisseurs, mission"MPA Services" terminée avec un joli T4 disponible pour une colocation meublée, super équipée à Montpellier, à 10 mn du tram !


07/06/2017Valérie Grispan a représenté la FFCI à Londres

A l'occasion des Property Press Awards du 23 mai à Londres, rencontres avec les journalistes britanniques spécialisés en immobilier..


http://https://property4media.com/Pressrelease/ViewPressrelease/100040364
05/02/2017ANNIVERSAIRE !

Interface Patrimoine fête déjà ses 15 ans d'existence !


03/02/2017Les professionnels de l'immobilier doivent respecter un code de déontologie...

 Décret n° 2015-1090 du 28 août 2015 : Ce décret fixe les régles de déontologie auxquelles doivent se tenir les professionnels de l'immobilier. Ce code est applicable depuis le 1er septembre 2015 par tous les titulaires d'une carte professionnelle.

Il définit notamment les régles de moralité, de probité et de loyauté des acteurs de l'immobilier envers leurs clients et leurs partenaires "Les personnes mentionnées à l'article 1er exercent leur profession avec conscience, dignité, loyauté, sincérité et probité.", et ce, dans le respect de la loi.


http://https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2015/8/28/JUSC1505288D/jo/texte
01/02/2017Abaissement du seuil de recours à un architecte

A compter du 1er mars 2017,

le seuil de recours obligatoire à un architecte pour une construction (ou modification de construction) non agricole soumise à permis de construire, passe de 170 à 150 m2 de surface plancher ou d'emprise au sol (demandeur personne physique)


http://https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F20568
30/09/2016Investir en nue propriété: explication et avantages

Investir dans l'immobilier 30 à 50% moins cher, sans alourdir son imposition: c'est possible grâce à la nue propriété, mécanisme encore peu connu du grand public.

Explications:

                Le principe de la nue propriété est le suivant: il permet à un investisseur d'acquérir un bien immobilier, sans en posséder l'usufruit (le droit d’usage et  d’en récolter les fruits), pendant une durée de 15 ans minimum (généralement de 15 à 18 ans) ou jusqu’au décès de l’usufruitier (usufruit viager). Ainsi, le nu-propriétaire est bien le propriétaire du bien, mais n'a pas le droit de l'habiter, ni de le louer pendant la période de démembrement. A la fin la période convenue au contrat, le nu-propriétaire  récupère la pleine propriété du bien et peut en jouir comme bon lui semble. L'achat en nue propriété avec terme certain permet de contrôler totalement les coûts et la durée de l'investissement: cela en fait un atout majeur qui motive de plus en plus d'investisseurs. Autres facteurs d'attractivité de ce système: les avantages qu'il confère en terme de sérénité, de coûts et de fiscalité.

 

Principaux avantages:

-une économie de 30 à 50% à l'achat du bien, rendant possible une acquisition malgré des ressources limitées;

-un confort lié à la gestion locative, qui est assumée par l'usufruitier (donc, pas de problèmes d'impayés, de périodes de vacances...) pendant toute la durée du démembrement ;

-pas de loyers perçus, donc pas d’augmentation de revenus, et en cas de paiement comptant, le montant est déduit de l’assiette d'Impôt Sur la Fortune (ISF) (puisqu’à la charge de l’usufruitier);

-pas de taxe foncière à payer (elle est due par l'usufruitier);

-dans le cas où la nue propriété est financée grâce à un crédit bancaire et l’usufruit détenu par un bailleur social, les intérêts de cet emprunt sont déductibles des revenus fonciers perçus sur d'autres biens (déficit possible).

 

Qui a intérêt à investir en nue propriété ?

Au vu de ces avantages, il en ressort des catégories d'investisseurs qui ont tout intérêt à investir en nue propriété:

-les personnes souhaitant investir dans l'immobilier à moindre coût, sans augmenter leur imposition tout en se constituant un patrimoine pour éventuellement préparer leur retraite;

-les expatriés qui souhaitent préparer leur retour à terme sans avoir la gestion et les charges du bien dans l’intervalle

-les personnes possédant leur résidence principale mais souhaitant déménager pour leur retraite (dans le sud par exemple), et ainsi s'offrir une résidence qui serait autrement trop onéreuse vis à vis de leurs moyens du moment.

               

                En plus de la plus value offerte par ce système à la fin de la période de démembrement, doit s'ajouter la valorisation naturelle du bien produite par le marché. C'est pourquoi les investissements en nue propriété sont encore plus avantageux dans les métropoles et agglomérations dynamiques telles que Montpellier.

Pour l’usufruitier :

-Le bailleur social peut ainsi proposer des biens de qualité à loyers modérés aux locataires pendant toute la durée du démembrement

-Le particulier peut organiser sa succession avant son décès tout en continuant à jouir de son bien

-Il peut également mieux profiter de sa retraite si celle-ci n’est pas suffisante car il récupère un capital tout en étant logé ou en louant son bien puisqu’il en dispose comme il l’entend

                Vous souhaitez investir dans l'immobilier, à faible coût, et vous n'êtes pas pressé ? Vous souhaitez vous constituer un patrimoine foncier sans pour autant voir votre imposition s'alourdir ? Ou vous souhaitez tout simplement acquérir une belle villa en bord de mer dans le Sud de la France, pour votre retraite ? L'investissement en nue propriété est fait pour vous.

Si vous souhaitez plus d'informations, je peux vous renseigner.